Saison 3 – Jour 6 : Hautes plaines, songes, cascades, préparatif

[Avant-propos] Merci pour vos commentaires, nous espérons que vous profitez bien de l’été indien :) [Fin d'avant-propos]

Ah… l’improviste, ce qui nous sauve un jour peut nous desservir le lendemain !
Partant ce matin de Saint Pierre, nous arrivons vers 12h à Bourg-Murat, le point de transit classique pour se rendre au piton de la Fournaise. Là… nous faisons le tour de la quasi-totalité des gîtes/hôtels… tous pleins !

Nous nous éloignons progressivement de Bourg-Murat, sans réussite.
Il est temps de sortir le téléphone et d’appeler des gîtes à « La Plaine des Palmistes », petite commune de 5 000 âmes à 13km de notre destination initiale. Le sort en est jeté : notre hôte sera un couple de brestois installés ici depuis 12 ans !

Il reste maintenant à prendre la route et entamer la descente vers cette plaine, un trajet qui prendra 30 minutes.

Après la traditionnelle (et quasi-quotidienne :) ) installation (et un déjeuner créole), nous reprenons la route pour 5 minutes pour découvrir un point de vue vers le bourge, les montagnes, et l’Océan Indien en arrière-plan : Un très beau paysage avec ce plateau qui semble laisser place à un précipice à l’horizon.

En voiture ! Direction une petite cascade (250 m), baptisée Cascade Biberon, de l’autre côté de la ville. A la fois imposant et paisible car nous étions seuls face à cette chute.

La sagesse venant avec le temps, nous décidons de prendre un peu de temps pour prévoir nos prochaines étapes et en ressortons donc avec nos nuits planifiées et réservées jusqu’à mercredi : c’est déjà ça ;) !

Le soir, nous décidons d’abandonner la cuisine créole pour tenter… la cuisine italienne. Direction le « Lunch Kfé », l’un des deux points de restauration du coin !
Nous optons pour deux pizze… qu’il nous faudra attendre 40 minutes ! Débordée, la patronne a 5 commandes sur le feu, une catastrophe qui lui fera dire à sa collègue – parlant de ma pizza – « Tu peux me cacher les oignons STP, sinon je vais en mettre » ?

Les pizze se laisseront en tout cas dévorer une fois rentrés au gîte !

Demain, c’est la grande marche sur le piton de la Fournaise, en espérant que le temps sera suffisamment clément, le soleil semblant avoir déménagé en métropole depuis hier ;) .

1 Commentaire

  1. PH & C B 8 septembre 2012 Répondre

    La vue depuis le Piton des Songes nous fait rêver !!!
    Et le soleil a l’air d’être toujours là. Mais c’est vrai qu’ici il fait sacrément beau, mais ce n’est pas très dépaysant. Bonne poursuite de votre voyage.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>