Jour 12 : Bollywood, (encore du) bus, paradis

Ah ! Je ne pensais pas forcément vous écrire à nouveau de si tôt !
Mais vos différentes prières à Dieu, sous toutes formes possibles, semblent avoir été plus que prolifiques. Retour sur cette nouvelle journée mouvementée.

Nous nous réveillons à 6h, pour un départ en bus prévu à 7h30.
La veille avant de me coucher, je cherche partout le chargeur des batteries de mon appareil photo… m’endormant ainsi persuadé de l’avoir égaré quelque part… nous le retrouvons au réveil, sous un sac… première bonne nouvelle !

Que la douche soit froide, c’est une chose, mais qu’il n’y ait pas d’eau comme c’est le cas ce matin… en est une autre !
Dépités, et pressés par le temps, nous nous habillons donc… mais à 6h30, l’eau revient par magie, et nous nous empressons donc de prendre une bonne douche froide revigorante.

A 7h00, nous partons prendre le petit déjeuner et régler la note. Le service semblant fonctionner au Diesel et étant donc à peine lancé, nous ne pourrons commander qu’un café pour Alexia, craignant de manquer notre bus.

A 7h25, nous sommes devant l’hôtel, prêts à attraper le bus au passage. Là, un chauffeur de Tuk-Tuk me prévient (GENTIMENT) que ledit bus ne passe pas par ici, mais part directement de Pottuvil (vous savez, la ville où nous nous sommes rendus la veille pour retirer des Rps). Je ne bronche pas, l’hôtel nous a confirmé le passage de notre cher moyen de transport…
Un deuxième chauffeur, puis un troisième, puis un 4ème… jusqu’à 6 chauffeurs se retrouvent maintenant face à nous, insistant sur le besoin de prendre un Tuk-Tuk jusqu’à la ville afin de monter dans le bus.

A 7h45, nous voyons un sri-lankais attendre un peu plus loin ; nous le rejoignons et lui demandons où il se rend : Monaragala. Ca tombe bien, c’est là où nous allons ! Il nous indique que le bus passera à 8h.
Un nouveau chauffeur de Tuk-Tuk vient nous rejouer la même comédie que celle de ses petits camarades… nous ne bronchons pas, et avons raison car à 8h10, enfin, le bus passe… puis s’arrêtera bien à Pottuvil, où le nombre de nouveaux passagers empêchera la plupart d’obtenir une place assise (contrairement à nous :) ). Comme d’habitude, toujours difficile de savoir à qui faire confiance… certains chauffeurs étant forcément honnêtes, non ?

La première partie de notre périple du jour est donc enfin lancée ! Destination finale : Tangalla. Alexia y a en effet réservé quelques jours dans un « Chalet »… mais nous n’avons jamais obtenu de confirmation, la surprise sera donc à la clé de ce voyage…

Après 1h45 (là où nous avions mis plus de 3h à l’aller), nous atteignons Monaragala.
Nous pensons alors devoir prendre un bus pour Welawaya… puis un second vers Tangalle. Il n’en sera rien, nous montons directement dans un bus à destination de Tangalle, et… avec place assise s’il vous plait !

Au cours de ce trajet, nous aurons droit à la pause syndicale après 2h de route, de la musique sri-lankaise entraînante sur tout le trajet, et un bon moment avec plus de 40 personnes… debout dans le bus.

Nous arrivons à Tangalle à 14h15, trouvons rapidement un Tuk-Tuk, après quelques négociations (un premier chauffeur nous annonce un tarif à 300Rps, Alexia veut 200Rps, il refuse, nous allons en voir un deuxième qui accepte à 250Rps – Mine de rien, ça fait 0,30€ d’économisés :) ), puis nous rendons aux « Mangrove Gardens » à 3km environ de la ville.

En arrivant sur place, nous sommes accueillis par un jeune homme charmant, reconnaissant la réservation au nom d’Alexia… nous n’avons donc pas fait le déplacement pour rient !

Nous suivons alors notre hôte et le voyage dans un autre Sri Lanka commence alors : Nous traversons la lagune sur un petit pont de bois, puis arrivons dans un espace composé uniquement de sable et de palmiers, avant de voir y pousser des chalets, dont le notre est le n°5. Nous entendons la mer, au « loin » (50-100m, avec pour seul obstacle des palmiers, aucun bâtiment), puis la découvrons : Une étendue de plusieurs km, sans aucun touriste, mais avec une mer tout aussi agitée que celle quittée à Arugam Bay.

Le temps de poser nos affaire et nous venons prendre un verre au bar faisant face à la mer, puis nous promenons le long de la plage, tâchant d’éviter les vagues un peu trop puissantes, puis revenons nous poser sur notre terrasse privée :) .

Ce soir, nous déjeunons dans ce même bar : Un poulet Massala accompagné de Chutney et Papadam pour moi, un Poisson frit pour Alexia.

Et en ce moment même je vous écris depuis le bureau du patron, où j’ai temporairement installé mes quartiers en traversant à nouveau la lagune…

J’ai malheureusement oublié de prendre les photos avec moi, et ne manquerai donc pas de mettre tout cela à jour avec le billet de demain.

Bonne soirée / bon week-end à vous.

EDIT : Et j’oubliais : Vos incantations ont réellement été efficaces, car il a fait beau ! Espérons que ça continue :) .

3 Commentaires

  1. P'pa & M'ma 9 septembre 2011 Répondre

    Nous sommes toujours enthousiasmés par ces billets si bien écrits que même sans photos, on croit y être !
    C’est un moment de détente dans la journée, dit la travailleuse.
    Et nous sommes bien contents de savoir que nos oraisons ont eu raison du mauvais temps. Espérons que ça va continuer !
    Enjoy !

  2. les canons 10 septembre 2011 Répondre

    Quel beau voyage, votre calme et votre patience nécessaires pour les déplacements semblent largement récompensés par la découverte.de fin de journée.
    Les moyens de transports n’ont pas encore eu raison de votre dos ????…

  3. admin 10 septembre 2011 Répondre

    A vrai dire, les voyages font un peu partie des vacances. Ayant la chance de voyager assis, nous profitons de la vue, ainsi que de l’ambiance à bord (musique, places réservées au « clergé », etc)…
    Pour le dos, les bus et trains nous semblent plutôt agréables pour l’instant, nous n’avons pas réellement à nous plaindre ! Et pour le port du sac à dos, il est assez rare, épargnant les dos !

    Concernant le temps, cela n’aura malheureusement pas trop duré… d’où ma connexion ici à 14h50, afin de vérifier la météo et aviser pour la suite.
    Plus d’info dans le billet du jour.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>