Jour 10 : Retour éphémère à Bangkok

Ahlala… la fin des vacances… toujours aussi agréable, non ? :(

Bref ! Finies les îles, il est temps de retrouver pour moins de 24h la moiteur de Bangkok.

A 7h30, nous nous levons et allons prendre notre petit déjeuner, inclus dans le tarif de la chambre.
L’arrivée au « restaurant » de l’hôtel est assez folklorique… une employée (sans doute la fille de la famille) ne semble pas comprendre qu’on puisse vouloir prendre le petit déjeuner. Elle part chercher le chef. Celui-ci semble surpris également… mais je pense qu’il a simplement eu du mal à supporter la soirée animée de la veille :) .
Quelques 10 minutes plus tard, nous voici quoi qu’il en soit avec un petit déjeuner complet, avec fruits, oeufs brouillés-saucisse-bacon, toasts-croissant et thé/café. Très bon donc malgré les conditions peu encourageantes !

Une douche et quelques instants après, nous voici dans le taxi en direction de l’aéroport.
Nous y arrivons promptement, et découvrons un aéroport des plus originaux. Ici, en dehors des boutiques, aucune pièce n’est fermée. Nous passons d’un bâtiment ouvert au suivant, puis empruntons une sorte de « petit train » touristique pour rejoindre l’avion.

En moins d’une heure, nous sommes remontés à « la capitale ». Là, nous prenons le transport express, un luxe à 2,5€ nous amenant en ville en 20 minutes.
Il nous reste juste à prendre une correspondance pour rejoindre notre hôtel d’une nuit et… je me rends compte que j’ai perdu mon portable. Bon, OK, je me rends SOUVENT compte que j’ai perdu mon portable, ma carte bleue, mes clés… mais là… eh bien c’était la bonne ! Me voici donc nu, sans mon cher petit téléphone qui m’accompagnait fidèlement depuis 2,5 ans. Snif.

Nous nous enregistrons à l’hôtel, nous rafraîchissons pour mieux repartir, direction : Marché de Chatuchak.

Après quelques stations de métro (et une vingtaine de minutes perdues à essayer de retrouver – en vain – mon téléphone auprès des services du transport de Bangkok…), nous arrivons à ce marché du week-end, assez proche de nos « puces » parisiennes, en plus massif, diversifié, etc.

En sortant du métro, nous découvrons notre première pluie Thaï ! Nous faisons alors le bonheur d’un vendeur en achetant un parapluie bas de gamme, puis poursuivons notre parcours.

Nous nous promènerons dans le marché pendant environ 2h, à découvrir des faux plus faux que faux (Calvin Klein et Ralph Lauren semblant toujours aussi prisés… Levi’s pas très loin derrière !), des stands nombreux de nourritures (nous y goûterons quelque brochettes épicées, de boeuf et de poulet), des chiots par dizaines, un lapin géant, des hérissons, serpents, scarabées, poissons clown (Némo), meubles, « oeuvres d’art », etc.

Le marché fermant peu à peu, il est temps de rentrer en ville. Alexia fera un dernier massage thaï pendant que je fais du lèche vitrine (pensant pouvoir peut-être – à tort – trouver du matériel photo… ou un téléphone de rechange à bon prix).

Nous nous retrouvons ensuite à l’hôtel et partons nous promener au centre commercial MBK Center, avant de dîner.

Et maintenant, il est temps de retrouver une dernière fois le Morphée thaï… « Stani tampai » (Notre interprétation de « Prochaine station » dans le métro !) : Paris.

Désolé, pas de photo, l’ordinateur et la connexion sont tous deux bien trop poussifs, je me rattraperai à notre retour (si je ne perds pas la carte mémoire :) ).

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>