D’Ocean Shores à Sydney

C’est la dernière ligne droite du road trip : 800 km nous séparent encore de Sydney. Nous ferons ce trajet en deux étapes.

Jour 1 : d’Ocean Shores à Port Macquarie

Sur les conseils de Louise (Airbnb), nous faisons d’abord un crochet par la ville hippie au nom rigolo de Mullumbimby pour voir le « Farmers Market » qui se tient chaque vendredi de 7h à 11h (une petite pensée pour Matthieu !).

La ville semble en effet très hippie avec des gens semblant tout droit sortis de Woodstock qui arpentent les rues ! Le marché est certes sympathique, mais cela n’a quand même rien à voir avec un VRAI marché comme celui des Lices à Rennes. Louise est meilleure en conseils plage ;-) !

Cependant, elle nous a aussi recommandé de passer par la route côtière démarrant de Byron Bay et ce jusqu’à Ballina avant de prendre l’autoroute ! Très judicieux car cette route scénique est fort agréable avec des tas de petites plages de sable blanc à l’eau d’un bleu turquoise.

Nous reprenons l’autoroute jusqu’à la sortie pour Yamba. Conseillé par notre ancienne hôte Peta, il parait que cet endroit est charmant… Eh bien, nous ne partageons pas son avis. Un détour de 1H30 pour rien ! La plage est petite et sans charme, la ville n’a rien de spécifique….

Après un déjeuner très tardif, nous faisons un sprint jusqu’à Port Macquarie où nous passons la nuit. Nous devons arriver avant 19h, heure de fermeture de la réception. Mais entre les très nombreuses zones de travaux et les accidents sur la route, nous n’y parviendrons pas ! De plus, nous avons oublié de mettre à jour nos mails sur nos téléphones et n’avons donc ni le nom, ni l’adresse de notre «Motel » : bien joué… Après 1h du désormais célèbre jeu « recherche WIFI désespérément ! », nous finissons pas trouver une connexion dans un centre commercial désert. Nous voyons un mail du gérant qui nous informe qu’il ferme mais met la clé sous le tapis de notre « unit ».. OUF ! L’adresse en poche, nous arrivons dans ce « charmant motel ». On se croirait dans un film policier américain où les méchants / drogués / prostituées vont se cacher. Décoré et meublé avec un goût certain, nous en garderons un souvenir impérissable…surtout des fleurs en plastique sur la table recouverte d’un joli napperon dentelé… !

Lors de notre recherche WIFI dans la ville, nous sommes aussi témoins d’un phénomène intéressant : nous sommes – avec la police – à peu près les seuls gens sobres dans la rue. Tous titubent, nous hèlent au passage, et la gente féminine est habillée comme les irlandaises pour sortir le samedi soir, c’est-à-dire avec peu de tissu et aussi vulgairement que faire se peut ! Nous apprendrons le lendemain par le gérant de l’hôtel que nous étions dans la ville  pour « la soirée » la plus importante de l’année à l’occasion de la course hippique « Race Cup Carnival », et que cela termine chaque année en beuverie !

 Jour 2 : de Port Macquarie à Sydney

Le trajet jusqu’à Sydney est très sympa !

Nous commençons de bonne heure par une visite à l’hôpital des koalas, où nous verrons ENFIN ces mignonnes petites bêtes. Il s’agit d’un endroit tenu par des bénévoles où les koalas blessés – victimes d’accidents de la route, de feu dans le bush, etc – font leur convalescence à leur sortie de l’hôpital vétérinaire. Les animaux sont dans de grands enclos en plein air, de quoi se remettre d’aplomb ! Nous arrivons à l’heure où ils sont nourris, donc ils ne dorment pas et se donnent en spectacle =) !

Ensuite nous empruntons en partie la « marche de la côte » de Port Macquarie (qui fait au total 9km aller) et profitons des superbes panoramas sur la mer et la côte avant de continuer notre route par la côte toujours !

Notre arrêt suivant nous mène au Parc National de Crowdy Bay où nous venons voir une immense plage sauvage où vivent des kangourous. Pas de doute la plage est top, immense, sauvage, et déserte mais il manque les kangourous… Nous supposons qu’ils doivent plutôt sortir au lever et coucher du soleil.

Nous passons ensuite par la ville côtière de Forster, qui a la particularité d’avoir des canaux d’eau turquoise qui passent à travers la ville. Le grand axe que nous suivons emprunte un pont d’où sautent des jeunes et on aperçoit des bancs de sable où des gens font bronzette ! C’est assez surprenant !

La route se poursuit dans la péninsule de  « Lakes Way » où nous passons devant plusieurs lacs sympas et au travers du Booti Booti national park où nous nous baladons sur notre deuxième plage sauvage du jour !

Contents de nos arrêts, il est temps de vraiment rouler jusqu’à Sydney. Nous prévoyons de faire une pause pour déjeuner au milieu. Mais tout ne se passe pas exactement comme prévu car nous n’avions pas bien vu le voyant d’essence s’allumer… zur ! Nous repérons vite sur le GPS la station la plus proche à 9 km en sortant l’autoroute… petit stress : ira-t-on jusque-là ? En arrivant, la dite station n’existe pas AHHHH… Mais heureusement, une gentille dame m’indique qu’il y a une station Shell à 1km de là…Après quelques frayeurs, la voiture réussit à parcourir ce dernier kilomètre ! OUF.

Nous reprenons l’autoroute, réussissons à manger vers 15H30 et à arriver chez notre hôte de Sydney vers 19H. Nous avons choisi pour les deux premières nuits d’être à la plage de Manly au nord de Sydney. Notre hôte Gina est partie en weekend, nous avons l’appartement pour nous ! Chouette ;-) !

2 Commentaires

  1. Estelle 25 octobre 2013 Répondre

    Ah les touches personnelles…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>