Da Lat, le Vietnam au frais

Après ce temps passé en pays slave, il est temps de quitter la côte pour rejoindre des terres plus fraîches au coeur des terres. Da Lat est en effet depuis (au moins) l’époque coloniale un lieu privilégié pour quitter la chaleur de reste du pays.

Pour cela, nous avons repris un bus de Sinh Tourist, en nous assurant cette fois-ci qu’il passe bien nous chercher en bas de l’hôtel !

Le bus n’étant qu’à 13h30, cela nous laisse une matinée pour profiter des infrastructures de la piscine et en particulier de la piscine.

Trajet et arrivée à Da Lat

Ensuite, il nous reste à descendre la colline et attendre le bus, qui passera presque à l’heure !
Le trajet durera alors 4h environ, offrant sur la route quelques paysages magnifiques, principalement une fois en ‘altitude’, avec des vues à l’horizon à travers de nombreuses vallées et leurs collines.

L’arrivée à Da Lat ne sera pas de tout repos !

Déposés chez Sinh Tourist, nous prenons un taxi pour nous rendre à notre hôtel (Thien Hoang Guesthouse).
Arrivés là-bas, on nous donne une chambre sentant le moisi, avec douche non fonctionnelle… mais cette dernière et nous décidons de faire avec l’odeur !
C’était sans compter sur un troisième « petit » problème : en fermant la porte, ma main repart un peu grandie, une excroissance de la famille « poignée » semblant être apparue…
Alors que les braves gens de l’hôtel réparent notre porte, nous faisons comprendre que nous ne resterons pas.
Ca tombe bien, ils ont un deuxième hôtel, où ils nous proposent une chambre… tout en payant le taxi (riche négociation par Alexia :) ).

Là, nous arrivons au Thien Hoang 2 Hotel et les premières impressions ne sont pas rassurantes avec pour voisins 3 bars et karaoke gratifiant nos oreilles de Boom-Boom-Boom. Heureusement, la chambre sera très bien, agréable, au calme, avec un wifi fonctionnel et même un frigo : parfait (ATTENTION, nous recommandons tout de même d’y séjourner à deux minimum : fermez la porte de la salle de bain et vous serez… enfermé, contraint à toquer à la porte pour être sauvés :) ) !

Il est maintenant tard, nous partons manger et dormons avant de découvrir la ville le lendemain.

Jour 1 : Découverte de la ville

Au réveil, il pleut à verse ! Nous attendons un peu que tout ça se calme et nous rendons en ville. Là, nous nous renseignons pour des tours de la région à moto, avec les « Easy Riders », des motards du coin (visiblement lancé par un groupe spécifique de bikers… mais aujourd’hui tous les hôtels ou agences de voyage proposent ce type de vadrouille.

Il commence à pleuvoir beaucoup à nouveau, l’occasion pour moi d’acheter un parapluie suffisamment grand pour ne pas tuer un second appareil sous l’eau !

Dans la rue, nous voyons un opticien à qui nous demandons s’il est possible de réparer mes lunettes : ni une ni deux le patron s’exécute et une minute plus tard, je ressors avec des lunettes flambant neuves (à quelques (centaines de) rayures) près… et ce gracieusement !

La balade se poursuit par la découverte du marché, un vrai dédale comme d’habitude, sur plusieurs niveaux, avec de nombreuses couleurs, odeurs, etc.

Nous ressortons et découvrons les bords du lac, mais sous la pluie, le charme n’est pas forcément là et nous prenons donc un chemin annexe pour rentrer à la maison !

Le soir, nous testons un petit restaurant de rue du coin, spécialisé en lẩu bò, les fondues locales ! Une expérience intéressante, assis sur des chaises de dinette, mais pas encore de quoi passer le resto à trois fourchettes : les morceaux de boeuf semblent être tous les restes et abats possibles, la salade en accompagnement n’est pas terrible… bref petite déception culinaire, d’autant qu’il nous en coûtera tout de même 50 000D chacun, soit près de 2€.

Jour 2 : Easy Rider

A 8h nos deux bikers viennent nous chercher ! Je serai avec *jenesaisplus* et Alexia avec Ari.
La chance est avec nous et nous aurons un temps idéal toute la journée ! Malheureusement nous nous sommes plus concentré sur les paysages et le « ride », je ne pourrais donc vous dire ce que nous avons vu précisément (et où surtout !), mais voici en gros ce que nous avons vu dans la journée :
- Des temples
- La cascade de l’éléphant
- Une fabrique d’alcool de riz
- Une plantation de café
- Un atelier de fabrication de soie
- Ferme à champignons
- Serres à fleurs (une entreprise néerlandaise est fortement implantée dans la région)
- Un lac ‘romantique’
- Le village poulet (l’une des nombreuses minorités du pays)
- La gare de Da Lat (désaffectée, inspiré de la gare de Deauville)
Tout ça nous aura pris la journée, est très agréable et confortable, coûte 20€ par personne… mais nous aurions pu économiser un peu si l’un de nous deux avait eu une expérience plus récente avec un scooter pour ne prendre qu’un guide pour deux !

Une expérience qui vaut bien le coût ! et nous regretterons ne pas pouvoir nous permettre les 6 jours (et 400€ minimum par personne) pour rejoindre Hoi An au nord-est sur la côte, tout à moto !

Une soirée plus tard et nous voici prêts à reprendre la route vers le chaud et la côte : direction Nha Trang.

6 Commentaires

  1. C & PH B 23 novembre 2013 Répondre

    Encore d’excellentes photos, de l’émotion et l’on a l’impression de partager un peu la vie locale. Merci bien ! Sans compter qu’on est bien content que vous ne vous soyez pas enfermés à deux dans votre salle de bains. Pour un peu, dans huit jours vous auriez encore été à Da Lat ! (dont la gare, visible actuellement à l’expo Art Déco de la Cité du Patrimoine au Trocadéro : bonne raison d’aller se promener par là à votre retour ?)

    • Auteur
      Clement 26 novembre 2013 Répondre

      Oui, un peu plus de photos de vie locale à Da Lat :) .

  2. Estelle 25 novembre 2013 Répondre

    Bonjour à tous les 2,
    Après un petit moment sans avoir suivi vos aventures (emploi du temps chargé…), je viens de rattraper mon retard et je vous trouve changés ! Plus baroudeur, moins touriste, plus détendus, l’esprit d’aventure devient naturel… non ?
    Bisous
    Estelle

    • Auteur
      Clement 26 novembre 2013 Répondre

      Les pays d’Asie ont tendance à faire ça aussi :) . Bien obligé d’être plus baroudeur pour découvrir un peu !
      Mais tu as sans doute raison… avec le temps… les comportements évoluent !
      Coucou à vous tous !

  3. Nodile 25 novembre 2013 Répondre

    De vrais bikers!!!! et le casque vous va si bien!!
    Et toujours de superbes photos

    • Auteur
      Clement 26 novembre 2013 Répondre

      Merci ! Il va surtout à Alexia pour être honnête ;) .

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>