Kuala Lumpur : Ville, vertige, etc

Finie la jungle ! Retour à la civilisation :) .

Nous voici à Kuala Lumpur, où nous allons prendre notre temps en passant 3 jours pleins dans la ville. 2 jours auraient pu suffire, mais pas au rythme prévu !

Jour 1 : Tour classique de la ville

Pour ce premier jour, direction les classiques !
Nous prenons tout d’abord le LRT (métro), après avoir acheté nos billets en machine (nous obtenons un jeton et non un ticket), direction Masjid Jamek (Mosquée Jamek), début du ‘centre-ville’ historique.

Nous découvrons quelques bâtiments historiques, puis… le signe I

Reprise de la promenade nous rendant en nous rendant à Chinatown : Rien de bien palpitant, une rue commerçante, quelques temples, beaucoup moins intéressant qu’à Singapour.

Nous prenons ensuite le monorail jusqu’au quartier commerçant du Golden Triangle (nous aurions clairement pu y marcher, mais nous avions un impératif pour la fin d’après-midi !). Toutes les grandes enseignes européennes/américaines, dans des galeries commerciales au top de la modernité, bref un contraste avec les petites échoppes des quartiers populaires.

La marche se poursuit vers le KLCC (Kuala Lumpur Convention Center) – lié au Golden Triangle par une longue passerelle fermée (10-15 min de marche) – où se trouve le « Traders Hotel ». En haut de ce bâtiment, au 33ème étage, dans le Skybar, nous nous installons confortablement à la fenêtre avec vue sur les (autres) célèbres tours jumelles : les Petronas Towers.
Là, nous apprécions un Daïquiri (le cocktail du jour : 24RM – 5,6€), prenant le temps pour faire quelques photos en suivant le coucher de soleil, tandis que d’autres clients barbotent dans la piscine du bar : pas mal !

Il est temps de rentrer au bercail et nous empruntons pour cela à nouveau la passerelle précédemment évoquée… pour reprendre le LRT.

Arrivés à Titiwangsa, nous prenons 2 plats indiens à emporter dans les étales du bas de l’immeuble (1,75€ chacun environ pour plat + naan), puis nous dînons en haut de notre 23A ème étage.
Oui, 23A, tout simplement car le 24ème n’existe pas… le chiffre « 4″ ressemblant trop au mot « mort » en mandarin… les immeubles sont donc généralement démunis de tout étage évoquant ce chiffre terrible.

Jour 2 : Temple Batu Caves et pluie diluvienne

Sortie (raisonnable :) ) de la ville en ce deuxième jour.
Nous nous rendons au temple des Batu Caves (Grottes de Batu), un sanctuaire Hindou, intéressant pour son implantation au coeur de la roche mais également car il s’agit du plus grand sanctuaire d’Hindou présent hors de l’Inde.

Le trajet pour s’y rendre est assez simple, avec un LRT puis un changement sur un « train de banlieue » local.

Là, nous arrivons au pied de riches collines, puis en marchant quelques minutes à l’entrée du sanctuaire. Le passage obligé est la montée des 272 marches menant à l’intérieur de la grotte principale.

Sur le chemin, nous faisons connaissance avec bon nombre de singes, ces bestioles tant appréciées par les touristes malgré leur agressivité certaine ! Plusieurs se feront d’ailleurs chaparder leur bouteilles d’eau, canettes de soda, biscuits, etc.

Arrivés en haut, nous sommes face à une immense cavité abritant de petits temples hindous, le tout sous un puits de lumière naturel.

Le trajet du retour commence par Alexia joueuse… avec un singe auquel elle prêtera notre carte touristique de la ville : celui-ci se fera un plaisir de s’en saisir pleinement, la résistance d’Alexia ne lui plaisant visiblement pas, à en croire le sourire Colgate qu’il lui offrira alors…

Alexia, non contente de l’énervement du bougre, lui tapotera la queue… ce qui lui vaudra inévitablement une tentative de coup de patte du bestiau, heureusement infructueuse !

Nous redescendons alors, reprenons la route vers KL, et… décidons d’aller voir le quartier du textile.
A peine arrivés à Masjid Jamek, une pluie diluvienne commence à s’abattre sur la ville, nous laissant juste le temps d’aller trouver refuge pour déjeuner après une petite marche sympathiquement arrosée.

Là, au coeur de ce quartier du textile, de nombreuses boutiques, vendant des vêtements souvent pas encore griffés, avec prix individuels et prix de gros.
Pas forcément un détour nécessaire dans la visite de la ville ! Mais l’endroit montre tout de même un certain visage de KL.

La pluie ne interrompant qu’un court instant, nous préférons rentrer (Monorail) et nous poser au frais de la clim !

Jour 3 : KL Sentral, Jardins et Petronas Towers

Pour ce dernier jour, peu de chose au programme si ce n’est un peu de marche !
La journée commence par un peu de LRT (après avoir acheté un sachet d’ananas à un stand du terminal routier, miam) en direction de KL Sentrale (la gare centrale).

Ici nous réservons notre ticket pour la navette directe pour l’Aéroport le lendemain (il nous en coûtera 35RM – 8,1€ chacun, mais la certitude d’arriver en 28 minutes à destination… aux heures de pointe… vaut le coût), puis prenons la direction des jardins non loin.

Là, nous nous promenons dans cette verdure contrastant avec les constructions du centre ville, remontant le long d’un lac, découvrant des biches, longeant le parc des oiseaux.
Arrivés au bout du parc, nous traversons la ville d’ouest en est (25-30 min) pour nous rendre aux Petronas Towers, tout en passant aux pieds de la KL Tower, une tour d’observation sur le chemin.

Arrivés au Petronas Towers, on se sent réellement petits, ne pouvant pas en voir le sommet (seulement 452m). En entrant dans le complexe, il est temps de retrouver les marques de luxe habituelles, un Harrod’s se cachant même au sein de la galerie.

Pour la fin de journée, nous regardons les prix dans les bars environnant et… finirons par opter pour un Shandy (notre Panaché) à emporter (depuis le supermarché :) ), avec quelques brochettes locales, le tout devant le parc et au pied des tours.

Une fois le soleil couché, nous rentrons au domicile pour une dernière nuit avant le prochain vol : destination repos à Langkawi, une île au nord-ouest de la Malaisie.

6 Commentaires

  1. jc 7 novembre 2013 Répondre

    T’as du bien t’en voir pour la photo pano…mais joli rendu !

    • Auteur
      Clement 7 novembre 2013 Répondre

      Merci JC !
      Oui… et, l’appareil était dehors, à 2cm du bord, au 33ème étage : pas glisser, pas glisser :) .

  2. C & PH B 7 novembre 2013 Répondre

    Belles photos une fois de plus. Le photographe semble mieux maîtriser sa nouvelle machine… sauf quand il tend la main à Alexia. ;)

  3. delphine 7 novembre 2013 Répondre

    J’adore !!

    • Auteur
      Clement 7 novembre 2013 Répondre

      Comme d’hab ravi que ça te plaise !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>