Rotorua et la région thermale

Samedi matin, après deux jours à Auckland, nous prenons la route pour Rotorua.

D’Auckland à Rotorua

La route est bien évidemment magnifique, et il n’y a pas besoin de prendre le ‘chemin des écoliers’ pour en profiter…
En effet, en Nouvelle-Zélande, les autoroutes ressemblent à nos routes de campagnes, sont limitées à 100km/h, et ont pour aires des points de vue magnifiques. Je vous préviens, magnifique sera peut-être un mot usité à excès dans les articles néozélandais, sans doute autant que dans la voiture :)

Au programme du trajet:

- 231km de route
- 7 924 moutons aperçus
- 1 027 vaches comptées
- Une bonne dose de pluie et de vent
- Un repas au Subway de Cambridge (une ville ayant peu de charme, sauf pour les quelques maisons au cachet un peu « british » collant bien au nom de la ville)

Nous arrivons à Rotorua et nous installons dans notre Motel, le New Castle Motor Lodge (à nouveau une option moins onéreuse que les chambres doubles en auberge de jeunesse).

Place à la découverte de la ville, sous une fine pluie (et des nuages laissant supposer le pire pour la nuit):
- Parc public au bord de la route principale avec des bassins naturels d’eau chaude laissant échapper d’importantes vapeurs (nauséabondes évidemment… d’ailleurs ça se sent un peu dans toute la ville :) )
- Lac
- Village/Quartier Maori
- Curiosités de la ville, les sources chaudes trouvant l’air libre de manière assez anarchique : bouches d’égout, jardin, failles dans des ruelles

Le soir nous découvrons les joies de l’internet néozélandais en hôtel : Un voucher d’une valeur de $10 et 100mo nous est offert ! A deux et à l’heure des Facebook, Google+ et… simplement des mails, ça passe vite et nous rationnons (désactivation de l’affichage des images, utilisation principalement des smartphones plutôt que de l’ordinateur, etc). Intéressant de voir que nous aurons finalement traversé trois pays sud-américain avec des connexions dans l’ensemble plutôt très bonnes et sans limitations mais qu’un pays comme la Nouvelle-Zélande entraîne un bridage pareil.

Vallée volcanique de Waimangu

Alors que la mauvaise météo de la veille n’était pas très gênante pour la route (et encore, nous avons eu un peu de beau temps cf photos) et l’arrivée à Rotorua, nous espérons fortement avoir beau temps pour la visite de la vallée volcanique de Waimangu!

Cette vallée, l’une des attractions phares de la région (mais elles sont assez nombreuses à se partager ce sésame), dont la visite nous aura coûté $34,5 chacun (22,1€), est assez unique !

En effet, il s’agit de la découverte de tout un écosystème datant de moins de 130 ans ! En juin 1886, une éruption géante scindera un volcan en deux, faisant disparaître un lac… en le remplaçant par un nouvel espace vierge 20 fois plus imposant, imprimant un nouveau relief dans la région.

Nous découvrons alors un lac fumant, diverses fumerolles, un magnifique lac d’un bleu improbable, etc, etc.

Désolé d’avance pour les photos ne rendant absolument pas justice à la beauté du lieu !

Nous rentrons et le temps s’est déjà bien couvert, nous ne faisons pas grand chose d’autre de la journée et nous préparons à reprendre la route le lendemain en direction de la côte… vers la capitale art-déco du monde (qu’ils disent !) : Napier.

2 Commentaires

  1. C & PH B 12 septembre 2013 Répondre

    Merci pour ce commentaire et ces photos d’une nature qui reste magnifique (mais oui, on peut le dire) malgré ici et là le coup de patte de l’homme. Si celui-ci pouvait être partout aussi bien inspiré ! Et les fumerolles et même les nuages n’enlèvent rien au charme, au contraire.
    Ah les veinards ! (et après un bon sub de chez Subway… Toujours meet balls, Clément ?)
    Bonne route à gauche , and take care.

    • Auteur
      Clement 23 septembre 2013 Répondre

      Toujours meatballs en effet !
      Pour la route à gauche, tout roule… depuis quelques milliers de km déjà !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>